Accueil | Préparatifs | Présentation | Tour du monde | Interview | Coin des écoles | Sponsoring |
Tour du monde en autostop - Jeremy Marie

Partenaire







 Carnet de Bord : Ex-Yougoslavie Partie 2: La Croatie

Après avoir quitté la Slovénie par le Sud-Est, je suis entré en Croatie par le Nord et j'ai atteint la capitale Zagreb. J'ai quitté le pays par le Nord-Est et j'y suis revenu quelques semaines plus tard par le Sud-Est car la Croatie est composé de plusieurs zones intéressantes et totalement différentes.

Avec la Slovénie, il apparaît que la Croatie soit un peu plus développé que ses voisins d'ex-Yougoslavie. Il faut dire que la Croatie possède un littoral tout simplement magnifique, c'est pour cette raison que j'ai décidé d'y retourner après mon passage en Serbie et Bosnie-Herzégovine (plus de détails à propos de ces pays dans de prochaines news). Dommage cependant que j'ai pu atteindre la côte adriatique croate en hiver. Même si la température était correcte (environ 15°C en Novembre), le paysage doit cependant être plus flamboyant en été.

Voici l'une des plus de 1400 îles composant le littoral croate

 image_europe

Lors de ma descente le long de l'Adriatique, j'ai ainsi pu voir de nombreuses exploitations touristiques qui prouvent que sur ce point de vue, la Croatie est réellement bien en plein essor. Cette confirmation s'est trouvee renforcee à Dubrovnik, ville médiévale fortifiée, lorsque je me suis rendu compte que la masse touristique était encore fortement présente en cette période de l'année.

Il faut dire que Dubrovnik a de quoi assumer sa réputation. La ville est tout simplement magnifique.

Des hauteurs, on decouvre une forte dominance de rouge. En effet, après le siège dont Dubrovnik a fait l'effet entre octobre 1991 et mai 1992 lors de la dernière guerre en Ex-Yougoslavie, 2/3 des toitures ont été remplacées. Et ces fameuses tuiles proviennent de Toulouse, la ville rose. 

image_europe

Lorsque vous arrivez à proximité de la vieille ville, vous ne pouvez pas manquer les 2 kilomètres de rempart entourant la ville. Par contre, vous pouvez manquer les 7 euros (ou 50 kurnas) requis pour grimper dessus!

 

image_europe

La ville par contre est parfaitement entretenue et protégée (vous me direz, le but premier d'une ville fortifiée est de protéger!). Voici le genre de place que l'on peut trouver à Dubrovnik.

 

image_europe

On peut également y admirer cette côte sauvage qui fait le charme de la côte dalmatienne de Croatie. Peut-être difficile d'ailleurs de construire ce bastion en haut de cet énorme roche, toutefois se réveiller le matin en un tel endroit doit sans doute permettre de jouir d'une vue sympathique.

image_europe

Ainsi quelques semaines auparavant j'étais entré en Croatie et j'avais pu visiter la capitale Zagreb. L'arrivée dans la ville est assez impressionnante. Vous avez une immense plaine sur 3 cotés de la ville et sur le quatrième, une chaîne de montagnes ( Une immense plaine que vous pouvez d'ailleurs retrouver dans tout le Nord-Est du pays, une région appelée Slavonie). Arrivé dans le centre de Zagreb, on ressent une influence austro-hongroise dans l'architecture des bâtiments sans doute lors des diverses appartenances dont la ville a fait l'objet dans son histoire.

Prenons donc deux exemples à l'aide de deux des plus beaux monuments de la ville:

-Le Théâtre National de Croatie

 

image_europe

-Le musée Mimara

 

image_europe

Le point de rencontre indéniable à Zagreb est comme dans toutes les grandes villes, je le pense, la place principale. Et la place principale de Zagreb se nomme donc la Place Ban Josic Jelacic
 

image_europe

Visiter la Croatie peut se résumer à observer de beaux paysages, de beaux bâtiments. Mais par ma manière de voyager, j'ai eu la chance de pouvoir connaître un peu mieux la situation actuelle du peuple croate. Comme vous le savez, le pays sort d'une guerre qui fut particulièrement meurtrière sur les terres croates. Ainsi la Croatie n'a pas eu la chance que la Slovénie a pu avoir en n'étant exposé que pendant un dizaine de jours car la Croatie a subit cette même guerre pendant 4 ans entre 1991 et 1995.

L'un des exemple les plus flagrants est peut-être la destruction quasi-totale de la ville de Vukovar par les forces serbes en 1991. Vukovar est une petite ville croate proche de la frontière serbe et fut exposé pendant 3 mois aux bombardements entre août et novembre 1991.

J'ai pu parler assez fréquemment de ce qui s'est passé pendant cette guerre avec des locaux et il apparaît que la transition entre un régime communiste et un mode de vie capitaliste a du mal à se faire car le salaire moyen en Croatie est peu élevé comparé aux différents coûts de la vie. Cependant, des indices laissent croire que la Croatie est capable d'assumer cette transition comme cette ouverture au tourisme que j'ai décrite plus haut. De même, les jeunes parlent de plus en plus anglais à l'école, une différence par rapport à leur parents qui purent avoir seulement le russe d'enseigné.

L'expérience Free Hugs

A Bjelovar, une petite ville à une heure de Zagreb, j'ai pu tester l'expérience Free Hugs avec des membres locaux du site internet couchsurfing.

Free Hugs, la traduction littérale en français est « Calins Gratuits ». Le concept en effet est de se promener dans la rue avec une affiche indiquant que nous sommes disponibles à réaliser des calins gratuitement avec n'importe qui.

Voici le groupe de couchsurfers en question 

image_europe

Lors de cette expérience, j'ai senti beaucoup de bonne humeur et le message d'amitié et de tolérance que le mouvement Free Hugs tente de faire passer me plaît plutôt bien. Je pense que dans notre société tournée vers l'individualisme, il est toujours bon de se rappeler que nous vivons tout de même au milieu de nos semblables. Ce genre de contact amical est donc pour moi un bon moyen de partager un échange sympathique.

Me voilà donc en train de réaliser mon premier Free Hugs avec une passante

 

image_europe

A bientôt

Jérémy

 



Retour au Sommaire

Copyright 2009 - Tous droits réservés - Tour du monde en autostop - Une réalisation ACS Informatique - Creation site internet