Accueil | Préparatifs | Présentation | Tour du monde | Interview | Coin des écoles | Sponsoring |
Tour du monde en autostop - Jeremy Marie

Partenaire







 Carnet de Bord : TANganyika + ZANzibar = Tanzanie

Pour terminer le chapitre sur l'Afrique de l'Est, j'ai choisi de passer 2 mois en Tanzanie. J'ai ainsi pu experimenter pendant 1 mois la vie dans une communaute tanzanienne au sein d'un orphelinat comme vous avez pu le decouvrir dans l'article precedent.
Je dirais que la Tanzanie a une culture locale plus aboutie, notamment grace a la langue Swahili qui reste indeniablement la plus utilisee dans le pays, au contraire de son voisin Kenyan qui a choisi d'utiliser majoritairement l'anglais.
Une culture que j'ai donc pu observer assez longuement et dont je vais partager avec vous les grandes lignes.

Habitudes et art de vivre

En y faisant un peu attention, j'ai pu discerner quelques mœurs pratiques par les locaux. Ce sont des petites choses mais pour moi, elles definissent beaucoup dans ce que le voyage peut apporter : la decouverte d'une autre maniere de faire, de vivre.
Ainsi, en Afrique, vous verrez souvent les femmes utiliser leur tete comme moyen pour porter des objets d'un endroit a un autre. Les objets portes par ces dernieres sont pour le moins diversifies : j'ai ainsi pu voir les enfants porter leur cartable sur leur tete tandis que certaines femmes portaient fruits, paniers, bois, charbon et meme une machine a coudre !

Dans la rue, il n'est pas rare de voir des femmes porter des fruits sur leur tete 

image_europe

De la meme facon, je me suis tout d'un coup rendu compte au bout de 2 mois dans la region que les femmes ne se mettaient jamais a genoux. En effet, ces dernieres se baissent sans plier les genoux. Cela m'a surpris car, dans certaines situations, le geste est plutot ardu.

Le marche africain... on peut appeler cela un art de vivre je pense. Quand je voyage, j'aime me rendre dans ce genre d'endroit car bien souvent, c'est la vitrine du pays et de ses mœurs.
En Afrique et donc en Tanzanie, les marches sont tres colores (par les vetements des tanzaniens ou par les marchandises exposees) et tres bruyants. Generalement, un marche africain vous amenera a deambuler en rythme avec la musique sortant tres fortement des enceintes, tout en vous arretant aux differents etals qui proposent le plus souvent fruits, vetements ou encore objets utilitaires.

Un etal de marche tanzanien, tutti fruti 

image_europe

Cependant, s'il vient a l'idee a certaines personnes de se servir sans payer, outre le fait d'avoir de serieux probleme avec la population locale, il pourra aussi faire l'experience d'une solution anti-voleur que j'ai trouve amusante et tres bien pensee...
A Mwanza, ville du Nord tanzanien, j'ai pu m'arreter quelques minutes a l'entree d'un supermarche. En effet, il y avait un grand tableau avec la photo de tous les voleurs attrapes, avec un ecriteau autour du cou sur lequel etait ecrit : « Je suis un voleur ».
J'ai bien aime cette solution car, outre le fait qu'elle est non violente, elle est humiliante et incite le voleur a reellement ne pas recommencer.

Un panneau de photos pour le moins persuasif

image_europe

L'image, c'est une forme de communication tres utilisee en Tanzanie. Dans le sens dissuasif, tel que pour denoncer ces voleurs, mais aussi dans le sens commercial. En Tanzanie, on utilise le dessin, principalement par la peinture, pour faire connaître son activite.
Les salons de coiffure, qui sont presents en tres grand nombre en Tanzanie, ne font pas exception a la regle.

Un dessin annoncant un salon de coiffure

image_europe

Vous avez peut-etre reconnu 50 Cents, le chanteur de Hip Hop americain. En effet, la culture occidentale, sans doute provenant de l'ancienne colonisation britannique, est assez presente. Prenons l'exemple de la marque de boisson Coca Cola, qui (meme si elle fut presente quasiment partout ou je suis passe) possede une demarche commerciale plutot importante dans ce pays.

Coca-Cola, present partout et peut-etre un peu plus ici

image_europe

Une demarche commerciale qui n'egalera tout de meme pas celle dominee par les compagnies de telephone. Il y a en Tanzanie 3 ou 4 compagnies qui se battent pour obtenir le monopole et N'IMPORTE OU ou vous irez, vous remarquerez la presence d'au moins l'une d'entre elles.

Dans les grandes villes, il y a meme des vendeurs ambulants de credit pour votre telephone !

image_europe

 Ouverture et grande importance de la religion

La religion tient une grande place dans la vie tanzanienne. Quelle religion ? Et bien, contrairement a certains pays occidentaux : chaque religion a sa place ici et il n'existe pas de conflits entre membres de differentes institutions.
Je pense que le mouvement religieux est egalement plus intense qu'il ne peut l'etre aujourd'hui dans le monde occidental (meme si la recente venue du Pape en France a reuni beaucoup de fideles pour l'Eglise catholique).
Ainsi, j'ai pu voir a de nombreuses reprises des constructions d'eglises, chose que je n'avais pas vu en France pendant de nombreuses annees.

Une construction d'eglise a Bukoba

image_europe

Les courants principaux en Tanzanie sont le protestantisme et le catholicisme a l'interieur du pays et l'islamisme sur la côte et a Zanzibar. Cette delimitation des religions est explicables par le fait que la religion chretienne, protestante, catholique fut apportee par les missionnaires d'Europe de l'Ouest tandis que la religion musulmane provient de l'arrivee des musulmans d'Oman et du Yemen sur la cote est-africaine.

Cependant, il arrive parfois que la religion soit mal comprise et utilisee a des fins qui pour moi, eurent des effets comiques comme par exemple cet autocollant visant a proteger une voiture.

En francais : « Cette voiture est protegee par le sang de Jesus »

image_europe

Ne vous meprenez pas toutefois en y voyant une critique quelconque. En tant que temoin du monde d'aujourd'hui, mon but est de constater, et non juger... surtout sur des sujets aussi complexes que la religion.

Culture culinaire tanzanienne

Dans notre chapitre cuisine, nous allons aujourd'hui decouvrir un peu de la culture culinaire tanzanienne.
Pour comparer avec la cuisine kenyane et ougandaise, je dirais qu'il y a peu de differences et le but reste ici le meme: "Nourrir plutot que se faire plaisir".
De ce fait, la plupart des plats sont peu attrayants mais ont l'avantage de bien remplir l'estomac.
Etant donne que le pays est entoure de lacs et que sa cote Est est longe par l"Ocean Indien, le poisson est un met important et tres present en Tanzanie.
Sachant que les prix sont moins eleves pres des lieux de culture, qui sont le plus souvent au bord des routes, et que je suis souvent sur la route, j'ai pu experimenter quelques faits interessants.
Ainsi, mes conducteurs se sont souvent arretes pour faire leurs emplettes, que ce soit legumes ou poisson.
Pour le poisson, la meilleure solution pour le rafraichir est de le suspendre au retroviseur!

Comment ca, il est pas frais mon poisson?

image_europe

De meme, au bord des routes, il est possible d'observer le sechage des grains de riz sur de grandes baches en plastiques.

Le riz est present a quasiment tous les repas, mais avant ca, il doit etre séché

image_europe

Pour terminer avec le chapitre culinaire, permettez moi de vous presenter sa majeste "Le Plat National". Celui-ci est une mixture melangeant pommes de terre et oeufs. Son nom neanmoins n'est pas une omelette aux frites mais plutot : "Chipsi Mayai".

Le Chipsi Mayai, plat national tanzanien

image_europe

Se deplacer en Tanzanie... et l'autostop dans tout ca ?

Je pense que faire de l'autostop en Tanzanie fut l'un des endroits les plus faciles jusqu'à present. Cela est d'ailleurs comparable au Kenya et a l'Ouganda. Je n'ai meme pas rencontre de chauffeur ayant refuse de me prendre car je ne pouvais pas payer pour le transport.
L'etat des routes, quant a lui, differe selon l'endroit ou vous souhaitez vous rendre. Sur les axes touristiques menant aux parcs et a la cote (notamment l'axe Arusha-Dar Es Salaam-Mbeya, ne passant d'ailleurs pas par la nouvelle capitale Dodoma), la route est belle et asphaltee. Apres certaines portions sont plus difficiles, comme au Nord-Ouest du pays.

Cependant, vous pouvez toujours opter pour le chemin de fer. Celui-ci recouvre environ 3700 kilometres de distance mais reste tout de meme a s'armer de patience pour le trajet je pense.

Les chemins de fer sont tres bien indiques sur la route 

image_europe

Apres, a l'interieur des villes, et pour les petits trajets, vous pouvez utiliser le « Velo-Taxi ».
Un moyen de transport attrayant et permettant d'avoir un tres bon contact avec le conducteur.

Le velo-taxi... un moyen social de se deplacer

Une faune et une flore tres presente

Evidemment, a l'instar du Kenya, la Tanzanie possede son lot de parcs nationaux, d'animaux et de vegetation.
Meme si je n'ai pas pu entrer a l'interieur des parcs ( l'entree est autour de 50 dollars sans compter le reste), j‘ai ete assez chanceux de pouvoir apercevoir Elephants, girafes, zebres et autre gazelles en Tanzanie. Malheureusement, j'etais a bord de camions et je n'ai pas pu faire arreter le vehicule pour prendre la photo !
Cependant, lorsque mon vehicule s'arretait, il est arrive que les animaux viennent a moi... comme ce singe pres du Parc du Serengueti.

Un singe qui voudrait me donner un lift ? Eh oui, la preuve ! 

image_europe

Toutefois, tous les animaux en Tanzanie n'ont pas ce joli pelage qui nous donnerait envie de les caresser. Encore une fois sur la route, mon conducteur s'arreta pres d'un attroupement. Curieux, je decida de suivre mon conducteur pour decouvrir un serpent qui venait d'etre fraichement tue. La peau semblait etre a vendre de facto... euh tres peu pour moi merci.

Une peau de serpent toute fraiche pres de Moshi en Tanzanie

image_europe

La faune, la flore, la nature... la Tanzanie possede un relief tres diversifie car le pays est en partie place sur la valle du Grand Rift. De ce fait, le point culminant de l'Afrique se trouve en Tanzanie et se nomme le Kilimajaro, avec ses 5898 metres. L'une de mes grandes deceptions est de ne pas avoir pu le voir, ni meme l'apercevoir car celui-ci se cachait sous les nuages lors de mon passage...
... j'ai toutefois pu prendre une photo de cette petite fleur, sur les flans de cette montagne capricieuse (oui je sais, c'est pas beaucoup mais bon... elle est jolie non ?)

Une petite fleur, pres du Kilimanjaro

image_europe

Voilà, ma visite dans l'Afrique de l'Est se termine. Je vais me diriger prochainement au Malawi et sans doute feter la fin de ma 1ere annee de voyage la bas.
Sur ce, je vous laisse avec une photo d'un guerrier Masai rencontre sur la route.

Un guerrier Masai (appreciez la taille des trous dans ses oreilles)

image_europe

A bientôt

Jeremy

 



Retour au Sommaire

Copyright 2009 - Tous droits réservés - Tour du monde en autostop - Une réalisation ACS Informatique - Creation site internet