Accueil | Préparatifs | Présentation | Tour du monde | Interview | Coin des écoles | Sponsoring |
Tour du monde en autostop - Jeremy Marie

Partenaire







 Carnet de Bord : Une histoire de scintillement, le Malawi

La premiere raison qui m'a fait choisir de passer par le Malawi est, en tant que citoyen francais, que le visa est gratuit. Apres les centaines de dollars depenses en combinant les visas des derniers pays passes que sont le Soudan, l'Ethiopie, le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie; je peux dire que cela fut fortement appreciable.
Le Malawi fut un pays plutot sympathique a visiter, avec une population assez chaleureuse et ouverte a l'image des autres pays d'Afrique de l'Est.
Le paysage fut egalement vraiment attrayant car la route longe le lac, qui lui, longe le pays.
Le pays n'est cependant pas tres etendu et pour le traverser, il ne m'a fallu que deux semaines. Voici donc les impressions que j'ai recueilli pendant cette quinzaine de jours dans ce pays situe entierement dans la vallee du Rift.

Une activite lacustre et forestiere

Le lac Malawi (ou Nyassa) couvre environ 20% du pays et s'etend sur toute la longueur du cote Est du pays. Il m'etait donc difficile de le manquer, surtout du fait que de nombreuses personnes m'avaient conseille d'y faire un tour.
Le lac fut en effet splendide et est le fruit d'une activite tres importante au Malawi: la peche.

Le lac Malawi dans le petit village de Chilumba, au Nord du pays

 image_europe

La peche est pratiquee par beaucoup de personnes dans ce pays et a vrai dire, trop de personnes. Le lac se vide tout simplement et dans quelques annees, il sera difficile pour la population malawienne de s'auto-subsister par ce moyen.

Une embarcation de pecheurs malawiens

image_europe

D'ailleurs l'un des principaux repas pris au Malawi fut compose du tres desormais célèbre Sima (ou Ugali ou Poche) accompagne de ces minuscules poissons dont le nom m'a definitivement echappe.

Les petits poissons malawiens, ca craque sous la dent!

image_europe

Meme le drapeau du Malawi fait gloire a son lac avec un dessin representant le lever du soleil qui scintille sur le lac.

Le drapeau du Malawi, celebrant son lac

image_europe

D'autre part, le pays est riche en vegetation et en forets. Il existe d'ailleurs une grande variete d'especes d'arbres et il me fut agreable de pouvoir humer l'odeur des pins ou des eucalyptus.


Le the est fortement cultive au Malawi et il est toujours agreable de voir cette couleur verte typique des champs de the eclater dans le paysage.

Les champs de the, impossible de les rater au Malawi

image_europe

Cependant, a l'image de la consommation de masse des ressources de notre belle planete, la foret diminue au Malawi. La principale raison est la production de charbon de bois qui amene une partie de la population a couper tout se qui pousse... sans replanter evidemment. L'un des grands problemes en Afrique semble etre cette indifference a propos du futur. La debrouille et la vie au jour le jour sans penser au lendemain est un quotidien qui m'est devenu familier sur ce continent.

Des sacs de charbon, en vente le long de la route

image_europe

La debrouille ou la vie a l'africaine

S'il y a bien une chose qu'il faut reconnaitre au Malawi et dans toute l'Afrique, c'est la faculte qu'ont les populations a se debrouiller et a survivre avec tres peu de chose. Le recyclage doit provenir de ce continent sans doute. Un objet quelconque a une duree de vie largement superieur a ce qu'il peut etre en Europe et peut etre reutilise successivement pour diverses fonctions 2,3,4 ou meme 5 fois!

Voici un minibus. Celui-ci ne fonctionnant plus, ce n'est pas grave, les pieces peuvent etre utiles. La preuve: il ne reste que la carcasse!

image_europe

Au Malawi, on utilise au maximum son environnement. J'ai déjà mentionne le lac et la foret. La riviere peut etre utile pour se ressourcer en eau ou encore pour laver ses vetements par exemple. La plupart du temps, dans les villages, la seule source d'eau ne provient pas du robinet mais de la plus proche riviere.

La riviere, un endroit strategique pour faire sa lessive

image_europe

Pendant une séance d'autostop, j'ai pu decouvrir les astuces employees par mon chauffeur de camion pour gagner un peu mieux sa vie. En effet, le quotidien est difficile au Malawi pour un travailleur ordinaire. Voici le recit de mon chauffeur: "Au Malawi, si je veux economiser un peu d'argent, je dois preparer ma nourriture moi-meme. Cela m'amene a faire des pauses de 3 heures pour chaque repas et donc de travailler plus pour ne pas perdre plus".
Ainsi, j'ai pu vivre l'experience du dejeuner avec lui et, effectivement, nous sommes reste immobilise 3 heures; le temps de la preparation et la cuisson du porc et du riz.

Repas pris sous le camion pour se proteger du soleil au Malawi

image_europe

L'autostop au Malawi

Je ne dirai pas que le Malawi fut le pays le plus facile pour faire de l'autostop en Afrique mais cela est reste toutefois tres faisable. En effet, les vehicules s'arretent toujours aussi facilement mais la difficulte est intervenue dans le prix des transports en commun.
Je m'explique: le cout de l'essence etant incroyablement eleve pour un salaire normal au Malawi (le prix de l'essence est quasiment le meme qu'en France, le salaire non evidemment), le prix des transports est ainsi plus eleve.
Il s'est developpe un systeme de transport en parallele au Malawi: chaque vehicule, que ce soit pick up, camion ou autre, semble proposer ses services en echange d'une remuneration inferieure a celle du bus.
Le challenge etait donc de trouver des vehicules acceptant de me prendre gratuitement. Sachant que le peuple malawien est prêt a aider, social et comprehensif, je n'ai pas eu de grosse difficulte à surmonter cet obstacle.

Un malawien partageant un lift dans la remorque d'un camion

image_europe

Images malawiennes, pot-pourri

Il est souvent difficile de retranscrire une ambiance, une atmosphere. Le Malawi est berce d'une douceur de vie a l'africaine avec tout ce qui va avec. De ce fait, je vais partager avec vous quelques images du pays qui represente une partie de mon passage dans cet etroit petit etat.

Lors de mes longues marches le long de la route, il m'a ete permis d'observer les maisons au Malawi, avec leur toit de chaume... Ah ca me rapelle la Normandie ca!

image_europe

En Afrique, il y a constamment du monde sur la route, partout et tout le temps. Les femmes au Malawi sont drapees d'un tissu avec, au choix, un bambin enroule dedans.

image_europe

Le "Shake Shake"! Cette boisson est une sorte de biere de maïs qu'il faut remuer avant de boire. On voit des residus de son emballage carton partout dans le pays. J'ai déjà goute mieux mais... comment aurais-je rate un rendez-vous avec la population autour d'un Shake Shake?
image_europe

Avant de vous quitter, laissez-moi vous faire decouvrir une petite image: celle du lever du soleil... scintillant sur le Lac Malawi... eheh

image_europe

A bientot

Jeremy



Retour au Sommaire

Copyright 2009 - Tous droits réservés - Tour du monde en autostop - Une réalisation ACS Informatique - Creation site internet