Accueil | Préparatifs | Présentation | Tour du monde | Interview | Coin des écoles | Sponsoring |
Tour du monde en autostop - Jeremy Marie

Partenaire







 Carnet de Bord : Voyage culturel au Guaté-Maya

Et moi qui pensais avoir tout vu en matiere de culture Centre-americaine au Nicaragua, Honduras et Salvador... Naif que je suis! L´entree et la visite du Guatemala m´a reappris ce que c´etait de decouvrir une facon differente de vivre, de continuer a proteger ses racines malgre tout...
Malgre tout en effet, le Guatemala a subi, à l´instar des autres pays d´Amerique Centrale, le genocide indien, de la part en partie des conquistadors espagnols. En effet, il est bien difficile de garder sa culture quand sa vie est simplement mise en danger pour etre ce que l´on est, pour avoir un facies different, different des etrangers qui sont venus les decimer...
Mais les Guatemalteques ont su garder leur culture, comme je le disais. Leur culture est aussi belle que le pays l´est. Les vetements traditionnels sont aussi beau que les temples Maya, les paysages volcaniques aussi impressionnants que le lac d´Atitlan... Oui, le Guatemala est beau et sa population aussi... et c´est bien cela que nous allons voir  en hors d´oeuvre dans ce nouvel article.

Un pot-pourri de culture pas si pourri

Le pays est aujourd´hui le fruit d´un melting pot, suite aux differentes influences qui sont passees par là, au cours de l´Histoire: Maya et espagnol en sont les principales... 

-La culture Maya
La culture Maya, et ce que j´ai pu en decouvrir en visitant le Guatemala, est la principale raison pour laquelle je pense que le Guatemala est mon pays prefere d´Amerique Centrale. Je ne savais pas que cette culture etait restee aussi ancree dans la facon de vivre des locaux. Bien entendu, tout le Guatemala n´est pas de culture Maya mais ses origines sont là.
Je disais un peu plus tot que j´avais beaucoup aime le port du vetement traditionnel. Ces vetements different de region a region et aident a identifier la provenance de la personne. Il est etonnant de se rendre dans un village et de s´emerveiller devant cet eclatement total de couleurs... le sens visuel se met pour le moins en eveil!

A Antigua, ce trio feminin vous prouve de la richesse textile du pays

image_europe

  

"Les vetements traditionnels sont aussi beau que les temples Maya"... Imaginez-vous donc la splendeur des temples!! Tikal est le Chichen Itza (Chichen Itza est une pyramide maya situee au Mexique, une des 7 Nouvelles Merveilles du Monde) du Guatemala. Un site extraordinaire où des milliers de temples Mayas sont visitables, au milieu de la Jungle. Ceci etait une des cites antiques du peuple Maya.

Le Temple du grand Jaguar a Tikal

image_europe
 

De meme, la culture vit encore, ce qui signifie que le langage est toujours utilise... le langage, que dis-je? La "multitude" de langages sont encore utilises devrais-je dire! Il y a en effet plus de 23 langages autochtones au Guatemala.

En voici un, traduit en alphabet latin... bonne chance pour la prononciation: xrjjaryckkyyyyyyrrr!!!!

image_europe
 

 

-La culture Espagnole
Enoncee plus tot, la culture espagnole provient de l´epoque des conquistadors qui, comme les francais en Afrique de l´Ouest et les Anglais en Afrique de l´Est sont venus "coloniser" cette partie de l´Amerique. Aujourd´hui l´influence est toujours tres grande, on appelle meme cette partie du monde l´Amerique Latine.
La langue officielle au Guatemala est l´espagnol et presque toute la population peut la comprendre et l´utiliser. Il reste cependant beaucoup de vestiges de l´epoque des conquistadors, dont la celebre ville d´Antigua.

Une eglise baroque dans le centre d´Antigua

image_europe


Beaucoup de batiments sont restes debout, il est possible d´en trouver un peu partout dans le pays.
Ici, a la place centrale de Guatemala City, la capitale du pays


image_europe

 

-La culture occidentale
Il est difficile de passer outre les bribes d´influences provenant des "pays de l´Ouest". Meme si cela reste bien moindre que Panama ou le Costa Rica, on peut toujours tomber sur des fast-food implantes ca et la, comme le fameux "Pollo Campero", qui est le Kentucky Fried Chicken de l´ Amerique centrale.

image_europe


Plus etrangement, lors d´une séance d´autostop, j´ai pu decouvrir un site plutot surprenant; une sorte de village hybride, sans doute un projet gouvernemental pour je ne sais quel aboutissant, mais l´espace d´un instant, j´etais revenu dans une banlieue du Nord de l´Angleterre...

Une village "hybride" pres de la ville d´Escuintla au Guatemala

image_europe

A l´heure de la globalisation, le melange des cultures peut et doit avoir des effets positifs, outre le message de tolerance que celui-ci doit apporter. Ayant su garder une identite tout en s´adaptant au monde actuel, le Guatemala pourrait etre un bon exemple de ce que le monde devrait etre culturellement.
Bien entendu, il existe encore beaucoup de discrimination mais le fait par exemple que la civilisation Maya puisse encore aujourd´hui subsister selon sa maniere de vivre traditionnelle est pour moi encourageant.


L´autostop au Guatemala

Pendant l´autostop
Apres etre sorti du Salvador et avoir traverse si facilement les trois derniers pays, l´autostop au Guatemala ne peut etre considere comme aussi simple a voyager en autostop, bien qu´il le soit tout de meme.
Le concept d´autostop est moins connu au Guatemala qu´il ne peut l´etre au Honduras par exemple, meme s´il a tout de meme un nom: on dit voyager "a Jalon".

A Jalon, avec mes conducteurs du jour: un hispanique et un Maya.... Amis

image_europe

S´il existe, il peut etre un peu plus difficile dans la mesure où il m´a fallu preciser que je ne pouvais pas payer pour le lift, ce qui a pu me faire manquer quelques vehicules. Ce fait etait surtout avéré lorsque je me suis rendu dans des chemins plus recules situes dans la campagne guatemalteque.
Toutefois, les vehicules s´arretent tres facilement, surtout lorsque je me trouvais derriere un "Tumulos", ou plutot un dos d´ane en francais, et croyez-moi il y en a beaucoup au Guatemala!
Beaucoup de Tumulos au Guatemala auraient ete construit directement par les riverains pour proteger leurs enfants des vehicules deboulant a toute allure... Le geste est louable mais les dos d´anes ont ete si mal fait que maintenant, cela est dangereux pour les conducteurs eux-memes!
De meme, avec un conducteur, nous avons comptes le nombre de tumulos (oui, oui) sur un trajet d´environ 150 kilometres, il y avait 98 tumulos!!!

Un des... nombreux tumulos du Guatemala


image_europe

Apres l´autostop
J´en profite pour repondre a une question qui m´est souvent pose par rapport a l´autostop: "Que fais-tu lorsque tu ne trouves pas de vehicule?"
Effectivement, dans la vie d´un autostoppeur, il arrive de ne pas trouver de vehicules dans certains endroits et pour diverses raisons. Il faut savoir que le fait d´essayer d´arreter activement un vehicule permet de ne pas reellement avoir une notion objective du temps, car celui-ci passe tres vite et souvent, je ne me rends pas compte des heures qui defilent. Attendre ne me derange pas tout de meme, car j´ai ce luxe d´avoir du temps.
Neanmoins, lorsque la nuit tombe et que je me trouve au milieu de la route, la se trouve le reel probleme. Mes soucis premiers sont ma securite et ma sante... Alors dans ces situations, il me faut trouver rapidement un endroit ou dormir, dans l´espoir de ne pas etre derange pendant mon sommeil.

Comme ici, au Guatemala...

image_europe


Et oui, cela fait partie de l´aventure, a ceux qui peuvent croire que le voyage n´est que calme, luxe et v.... Oui, bon, je ne citerai pas )
Mais s´il vous plait, ne me confondez pas avec ce genre de personnes que l´on trouve en assez grand nombre en Amerique centrale: les ivrognes.
Combien de fois ais-je pu tomber sur un homme ayant absorbe plus d´alcool qu´une eponge ne le peut et qui s´effondrait lamentablement sur le trottoir pour y finir sa nuit, si ce n´est pas malheureusement son apres-midi, comme ici, quelque part au Guatemala...

L´alcool est un probleme, surtout lorsque le soleil tape fort...

image_europe

 

Je vois certains d´entre vous rire de ces photos compromettantes...
Donc, a ce jour et pour la premiere fois depuis l´ouverture de ce site, je lance un vote, celui de la plus belle position artistique trouvee pour rejoindre les bras de Morphee:
-Mon spot verdatre dans des toilettes guatemalteques
Ou
-Un coin de trottoir de notre ami imbibe
VOS REPONSES DANS LE LIVRE D´OR...

Quand la Terre s´y met... le Guatemala, une terre volcanique

Apres cet interlude plus que necessaire... je voulais terminer cet article en partageant avec vous cette experience que j´ai pu vivre dans ce pays du nord de l´Amerique Centrale: la decouverte des volcans.
J´ai eu l´occasion de voir beaucoup de volcan lors de mon passage au Guatemala puisque ce pays en compte 38. Voir des volcans, et surtout voir des volcans actifs!
Lors de mon trajet vers la ville d´Antigua, j´ai pu observer le Volcan de Fuego rejeter des cendres, et j´admet que cela est extremement impressionnant a observer.

Le volcan de Fuego, qui bout de l´interieur

image_europe


A Antigua, j´ai entendu parler d´un volcan ou il etait possible de voir de la lave... le Volcan de Pacaya.
Ni une, ni deux, j´etais donc retourne sur la route pour aller voir cette curiosite de la nature que je n´avais pas pu observer jusqu´a present.
Apres avoir beneficie d´une entrée gratuite grace a la generosite des gerants du parc naturel de Pacaya, je me suis rapidement retrouve au pied du volcan, et de son imposant panorama mordoresque.

Avant l´ascension du volcan, me voici, debout sur un paysage de lave sechee

image_europe
 
Et la surprise tant attendue, une chaleur de plus de 1100 degres, impossible de s´approcher plus pres, me sentant comme habitant à l´interieur d´un four...

Mais le spectacle etait la, la lave, coulant lentement, rougeoyante et la force tranquille... quand la Terre s´y met...

image_europe

Me voici sorti du Guatemala,un pays ou je souhaiterais retourner, sa culture me passionnant reellement. Et... me voici entre au Mexique, un pays ou notre gouvernement ne souhaiterait pas nous voir aller, avec cette fameuse "pandémie"  de  grippe porcine.
Pour reagir aux nombreux messages que j´ai pu recevoir me conseillant d´eviter ce pays, je pense avoir collecte assez d´informations pour ne pas prendre un risque demesure en entrant dans cet incontournable pays. Reellement, j´espere prouver dans les 2 mois qui suivent que j´ai eu raison de ne pas m´etre laisse impressionne par l´immense campagne de terreur lancee par les medias... l´avenir nous le dira, mais personnellement, je suis confiant.

Je vous laisse avec une petite photo de mon passage succinct et remarque au Belize

image_europe

A croire que mes experiences de somnolences toilettaires interessent plus de monde que je ne le pensais!!

A bientot

Jeremy



Retour au Sommaire

Copyright 2009 - Tous droits réservés - Tour du monde en autostop - Une réalisation ACS Informatique - Creation site internet