Accueil | Préparatifs | Présentation | Tour du monde | Interview | Coin des écoles | Sponsoring |
Tour du monde en autostop - Jeremy Marie

Partenaire







 Carnet de Bord : Ex-Yougoslavie Partie 1: La Slovénie

Apres avoir quitte l'Italie, la logique de la route voulait que je sois amene a entrer en Slovenie... ce que je fis.

La Slovenie est issue de la Yougoslavie, pays qui etait constitue de six republiques: la Slovenie, la Croatie, la Serbie, le Montenegro, la Bosnie-Herzegovine et la Macedoine. Suite a l'eclatement de la Yougoslavie, ces six etats ont actuellement repris leur independance. La Slovenie a ete la premiere a s'extirper de la Republique federale socialiste de Yougoslavie. De ce fait, je pense que la Slovenie s'est plus rapidement fondue dans le mode de vie occidentale auquel nous sommes habitues en France et a effectue une transition entre un regime communiste et un regime democratique. La Slovenie est donc entre dernierement dans l'Union Europeenne et le pays a abandonne le Tollar pour une autre monnaie officielle: l'Euro.

Selon les personnes que j'ai pu y rencontrer, la Slovenie a eu de la chance par rapport a son voisin croate, et les combats provenants majoritairement du pouvoir central serbe ne durerent qu'une dizaine de jours avant que l'independance slovene ne soit reconnue.

De meme, la Slovenie est un pays qui a peu de probleme avec la violence car elle a le taux de criminalite le plus bas d'Europe. Je n'etais donc pas tres inquiet quant au fait de faire de l'autostop sur les routes slovenes. Un autostop facile et qui fonctionne bien que j'ai retrouve apres cette difficile traversee de l'Italie.

Traverser la Slovenie n'est pas long, je suis arrive par l'ouest du pays et apres 100 kilometres, j'ai pu joindre le centre du pays et sa capitale: Ljubljana. De Ljubljana, je me suis ensuite dirige vers Maribor a 130 kilometres a l'est et proche de la frontiere hongroise et croate.

En traversant le pays, je me suis rendu compte que les paysages slovenes ont des similitudes avec les paysages suisses: nous retrouvons beaucoup de forets, de montagnes, de lacs. A l'est cependant, le paysage s'applatit et nous rentrons dans un zone de plaines entourants Maribor meme si quelques collines subsistent.

Voici un paysage a la sortie de Ljubljana:

image_europe

J'ai passe quelques jours dans la capitale Ljubljana et le centre est vraiment mignon. Je comparerais meme la capitale slovene a la capitale slovaque Bratislava, autant pour sa petite taille que pour son charmant centre.

Les halls couvrant le marche de Ljubljana, marché où l' on peut gouter gratuitement diverses sortes de pains et de vins


image_europe

Pres du marche, nous pouvons voir la jolie Cathedrale Saint Nicolas

image_europe

Si vous voulez gravir la colline de la ville (vous pouvez egalement utiliser le telepherique), vous pourrez decouvrir le chateau medieval de Ljubljana

image_europe

La seconde ville du pays est Maribor. De meme, celle-ci n'est pas imposante par sa taille , et il semble y faire bon y vivre. Meme si Tanja qui m'accueillait la-bas me disait qu'au bout d'un certain moment, on peut s'y ennuyer. Le centre peut se visiter en 2 heures , il y a quelques endroits a voir notamment la vue panoramique en haut de la Cathedrale.

De la Cathedrale, on peut notamment decouvrir la montagne où un complexe de ski a ete cree.

image_europe

Sur la place Glavni, vous pouvez voir la mairie de Maribor ainsi que le monument de la peste

image_europe

Le rectorat base a Maribor

image_europe

Arrivé en Slovenie, j'ai eu la chance de pouvoir gouter au Burek fait maison. Le burek est une specialite dans les balkans mais egalement dans les pays ayant partage une culture ottomane sous leur domination. Parait-il que les Bureks de Bosnie-Herzegovine sont des plus varies. Pour ma part, je mange regulierement ces bureks qui peuvent etre au fromage, fourres a la viande, avec des pommes de terres ou encore nature car ceux-ci sont peu onereux. Vous pouvez avoir un repas composé d' un Burek,  celui-ci ne vous coutera  en moyenne que 1 euro. Cependant, il ne faut pas etre un amateur de cuisine fine car le Burek est regulierement tres graisseux. Mais dans mon cas, c'est le repas parfait car on mange beaucoup pour pas cher.

Voici le Burek fait maison en question

image_europe

De Maribor, je me dirige ensuite vers Zagreb, capitale croate que je developperais prochainement.

Sur la route de Zagreb

image_europe


A bientot

Jeremy



Retour au Sommaire

Copyright 2009 - Tous droits réservés - Tour du monde en autostop - Une réalisation ACS Informatique - Creation site internet